Remplacement d’un thermos ou d’un vitrage

Nous vous donnons quelques conseils pour faire le remplacement d’un thermos ou d’un vitrage.

• Exécuter le vitrage à 4°C (40°F) ou plus

Il est toujours préférable d’exécuter le vitrage à 4°C (40°F) ou plus. Par température plus froide, la condensation et le givre peuvent contaminer la surface et compromettre l’adhérence. Si vous devez exécuter votre vitrage par temps froid, d’abord essuyer toutes les surfaces au moyen d’un solvant comme le XYLOL ou le MEK, puis assécher.

• Établir un écoulement des eaux

Les scellant appliqués au pistolet doivent former un cordon en forme de biseau de façon à diriger l’eau loin du verre. Lorsque l’on utilise un ruban jusqu’à la ligne de vision, celui-ci devrait former un plan d’écoulement des eaux lorsque soumis à la compression. Ne pas sous-caver un scellant, un composé de scellement ou un ruban sous la ligne de vision. Le cordon supérieur (cap bead) doit avoir une profondeur minimale de 0,63 cm (1/4’’). Dans le cas des unités isolantes à bande périmétrique, on recommande un contact d’au moins 0,31 cm (1/8’’) du scellant au-dessus de cette bande. Appliquer et finir le scellant selon les recommandations. Utiliser le liquide d’application recommandé par le fabricant du scellant.

• Obtention d’un contact satisfaisant

À l’application d’un cordon de fond interne (heel bead), on s’assure que le scellant chevauche le verre d’au moins 0,48 cm (3/16’’) et qu’il y a bon contact avec la fenêtre.
À l’application d’un cordon de fond externe (toe bead), qu’il soit continu ou en coin seulement, s’assurer qu’il soit assez large pour chevaucher le verre et la fenêtre.
Pour ce faire, il convient de placer le scellant d’abord puis de mettre le verre en place.

• Cales d’assise

On devrait généralement utiliser des cales d’assise de néoprène ou d’EPDM, de dureté shore A 80-90 au duromètre. Utilisées de concert avec des cordons de fond internes et externes, elles doivent d’abord être enduites de scellant puis mises en place avant l’installation des panneaux de verre. Ceci assure un scellement ininterrompu entre le verre et la membrure de la fenêtre.
Règle générale, placer les cales d’assise au ¼ de la distance. On peut cependant les placer au 1/8 de la distance, ou jusqu’à un point situé à 15,2 cm (6’’) du bord de verre à l’extrémité de la cale, selon la plus grande éventualité.
Les cales d’assise doivent mesurer 0,254 cm (0,1’’) de longueur pour chaque, 0,09m2 (pi2) de surface de verre, mais jamais moins de 10,2 cm (4’’).
Les cales d’assise doivent mesurer 0,016 cm (1/16) de large de moins que la pleine largeur de la feuillure et être suffisamment hautes pour assurer la prise minimale et le jeu latéral minimal recommandés pour le verre.

• Préparation des surfaces

Nettoyer la surface de la fenêtre et du verre juste avant d’exécuter le vitrage, de préférence avec du XYLOL ou du MEK. Utiliser un linge blanc, sec, ou des essuie-mains sans charpie. Essuyer le solvant avant qu’il ne sèche à l’air. Au fur et à mesure de l’avancement du travail, essuyer l’excédent de scellant et de souillures.

• Éviter les bris de verre

Manipuler le verre et exécuter le vitrage avec soin afin d’éviter d’endommager les bords, ce qui peut se produire lorsqu’on fait la rotation ou la manipulation brusque du verre pendant sa mise en place. On recommande d’utiliser des blocs de roulement pour exécuter la rotation du panneau de verre. Ceci permet de minimiser les bris de coins en répartissant le poids du verre uniformément sur toute la longueur des bords, plutôt qu’en le concentrant aux coins.

• Cales latérales et cales sur jambage

On devrait utiliser des cales latérales et des cales sur jambage qui soient, en règle générale, faites de néoprène ou EPDM de dureté Shore A, selon les recommandations du fabricant de verre approprié. Ces cales peuvent être individuelles ou consister, de préférence, d’une tige ou d’un coin continu. On ne doit pas utiliser comme cales, les matériaux poreux comme la mousse de polyéthylène ou de polyuréthane.

• Compression du ruban

Les rubans de vitrage doivent garder une compression appropriée. Celle-ci peut varier entre 10 et 50%, tout dépendant de la nature du ruban.

• Obturateur d’air

Lorsque l’on installe un système de vitrage à pression égale, il faut prévoir un obturateur d’air ou coupe-vapeur interne autour du périmètre du panneau de verre. La meilleure solution consiste à appliquer un cordon de fond interne au pistolet, puisque celui-ci ferme efficacement l’espace entre la face intérieure du panneau de verre et le cadre. La chambre d’air ainsi créée entre l’obturateur d’air intérieur et la lame d’étanchéité extérieure communique avec l’extérieur, ce qui assure une pression équilibrée à l’intérieur de cette chambre d’air.

• Jeux

Bien se conformer aux recommandations des fabricants du verre quant aux jeux minimaux à la face et au bord du verre ainsi qu’à la prise du verre. Ceci permet au verre de se déplacer librement à l’intérieur de l’ouverture, sans qu’il y ait contraintes indues de la part des membrures de la charpente.

• Évents

Lors du vitrage de verre isolant et de verre feuilleté, la membrure de l’allège doit être pourvue d’évents donnant sur l’extérieur. Il est recommandé de prévoir au moins 3 évents par allège, séparés les uns des autres par une cale d’assise. Consulter le fabricant du verre pour connaître la grosseur et l’emplacement recommandés.

• Installation du ruban

Ne pas installer les rubans de vitrage plus d’une journée avant la mise en place du verre. Ceci permet d’éviter les dommages occasionnés aux rubans par les autres corps de métier. N’enlever le papier à l’endos du ruban que lorsque le panneau est prêt à être mis en place. Ne pas étirer le ruban à l’installation. Éviter de faire se chevaucher les extrémités. Placer les extrémités bout à bout, et lorsque les rubans de coin sont l’un contre l’autre, les enduire de scellant pour obtenir un scellement efficace.

• Panneaux isolants

Lors du vitrage de panneaux isolants, prévoir un coussin extérieur de longue durée et le scellement entre le panneau isolant et le cadre. Il faut empêcher l’eau d’entrer en contact avec le bord du panneau isolant; ceci est rendu possible par l’utilisation d’évents dans le cadre. Les scellants de vitrage doivent être compatibles avec ceux utilisés pour la fabrication des panneaux de verre isolants. Tout manquement à ces recommandations pourrait éventuellement entraîner le bris du verre isolant.

• Se conformer aux recommandations des fabricants

Appliquer les matériaux de vitrage conformément aux recommandations des fabricants. Ne faire appel qu’a des hommes de métier spécialisés dans le vitrage et la pose de panneaux de verre. Immédiatement porter à l’attention de l’entrepreneur, toute condition incorrecte. Attendre que celle-ci soit corrigée avant de reprendre l’exécution.